Stannah : retrouver son autonomie dans une maison avec escaliers

De nombreuses personnes, en raison de l’âge, de maladies (comme l’infirmité motrice cérébrale) ou d’accidents, voient leur mobilité fortement réduite. Cela signifie qu’il est totalement impossible de se déplacer comme avant et que l’indépendance doit être rétablie dans les maisons avec des escaliers.

Qu’est-ce que l’indépendance à domicile ?

Les personnes ayant des difficultés de mobilité peuvent avoir un faible degré de capacité motrice ou un certificat d’invalidité délivré par l’organisme compétent selon la communauté autonome où elles vivent.

Pour obtenir un certificat d’invalidité, vous devez d’abord passer un barème de mobilité réduite qui prend en compte l’existence de difficultés à effectuer certains gestes. Pour réussir le barème, vous devez obtenir un minimum de 7 points. Dans ce cas, non seulement la mobilité est prise en compte, mais aussi les déficiences intellectuelles graves, s’il en existe.

Les problèmes de mobilité rendent la personne dépendante des autres pour l’aider à accomplir des tâches simples comme se déplacer dans la maison. La dépendance crée un état d’esprit négatif car les personnes se sentent souvent moins utiles et un fardeau pour les membres de leur famille.

L’autonomie à domicile permet à la personne de se déplacer librement et sans l’aide de personne. Il arrive un moment où nous devons comprendre que c’est l’environnement qui doit être adapté à la personne. Pour ce faire, nous devons l’adapter aux nouveaux besoins.

Récupérer l’indépendance de la mobilité à domicile

Pour retrouver l’indépendance de la mobilité à domicile, nous devons l’adapter aux besoins de la personne ayant des problèmes de mobilité.

Monter et descendre les escaliers peut être un gros problème lorsque vous avez des difficultés à vous déplacer. S’il y a de la place, une solution peut être un ascenseur, bien qu’il soit plus coûteux et nécessite un entretien constant. L’autre solution plus pratique et plus économique est le monte-escalier. Ceux-ci permettent de sauvegarder des escaliers droits, courbes ou même en spirale.

Il est également possible d’installer des rampes pour remplacer les escaliers. Il convient de garder à l’esprit que les rampes conviennent aux endroits où il n’y a pas de forte pente. Si c’est le cas, d’autres solutions doivent être envisagées.

Si la personne utilise un fauteuil roulant, un déambulateur ou des béquilles, la zone doit être dégagée pour qu’elle puisse passer sans problème. Le rangement et la répartition de la maison leur permettront de se déplacer sans risque d’accident. Il faut également tenir compte du fait que les portes et les couloirs sont suffisamment larges pour pouvoir se déplacer en toute tranquillité.

Si vous avez une piscine chez vous, elle peut être adaptée pour que la personne qui ne peut pas y accéder à cause des marches puisse utiliser un monte-escalier pour piscine.

N’oubliez pas que tous les travaux de rénovation visant à adapter le logement aux besoins d’une personne présentant un certain degré de handicap peuvent bénéficier d’une aide publique.

Si vous avez un certificat d’invalidité, vous pouvez également obtenir une carte de stationnement spéciale. Ainsi, si vous n’avez pas de garage chez vous, vous pouvez bénéficier de places de stationnement pour personnes handicapées près de l’entrée de votre maison. Pour demander la carte, vous devez vous adresser à l’administration publique.

Au final, l’objectif est d’adapter le plus possible le domicile aux besoins de la personne afin qu’elle se sente à l’aise dans un environnement qui doit l’être.

Maisons avec escaliers et indépendance

Il est possible d’obtenir une maison avec des escaliers et de l’indépendance. Pour y parvenir, vous devez envisager l’option d’installer un système de monte-escalier qui tienne compte des besoins de la personne handicapée. De cette façon, leur indépendance sera garantie au maximum.

L’objectif doit être que la maison s’adapte à la personne et non la personne à la maison. Atteindre l’indépendance de la personne lui permettra d’avoir une meilleure estime d’elle-même et de se sentir épanouie.

Solutions pour monter et descendre les escaliers en toute sécurité et de manière autonome

Nous vous expliquons les types de monte-escaliers disponibles en fonction de la mobilité de la personne.

Nous commençons par les monte-escaliers, qui sont particulièrement adaptés aux personnes à mobilité réduite qui ne se déplacent pas en fauteuil roulant. Les chaises prennent peu de place, peuvent être pliées et sont très confortables et sûres. Ils sont faciles à utiliser et peuvent sauver des escaliers droits, courbes ou en colimaçon.

Les monte-escaliers sont une autre option disponible. Ces solutions sont conçues pour que les personnes en fauteuil roulant puissent monter et descendre les escaliers. Ils peuvent enregistrer des sections droites, courbes, intérieures et extérieures. Ils sont généralement installés dans les communautés de voisinage et les locaux commerciaux, bien que de nombreuses habitations aient bénéficié de sa praticité.

Enfin, nous pouvons compter sur les ascenseurs de court trajet, qui servent aussi bien aux personnes en fauteuil roulant qu’aux autres. Ils peuvent enregistrer des différences allant jusqu’à 3 mètres. On peut donc dire que c’est très similaire à un ascenseur, mais en plus petit.

Installer un monte-escalier électrique sans travaux avec Stannah

L’installation des monte-escaliers et monte-escaliers Stannah ne nécessite pas de travaux de construction. Ils peuvent donc être installés très rapidement et proprement. Les monte-escaliers demandent un peu plus de temps, car il faut faire une petite fosse de quelques centimètres pour les installer.

Stannah d’une large gamme de solutions de monte-escaliers qui peuvent transformer votre maison en un espace accessible pour tous les habitants.